Centre de formation des métiers de la pierre

Accessiblité Handicap

Forepabe a désigné sa directrice comme référente handicap. Le rôle du responsable handicap est de faciliter l’accès à nos formations pour toutes les personnes vivant avec un handicap. Cet accompagnement se réalise, par ailleurs, dans le respect de la confidentialité des propos qui sont tenus lors de leurs échanges avec l’apprenant en situation de handicap.

 

L’accessibilité :

Concernant l’accessibilité des lieux, notre centre de formation Forepabe est accessible à l’ensemble des personnes en situation de handicap.

Des parcours de formation adaptés :

Pour répondre aux besoins spécifiques de chaque apprenant reconnu travailleur handicapé, Forepabe adapte ses formations avec l’aide et/ou les conseils de l’Agefiph. Des moyens humains et techniques sont mis en place afin de mieux les accompagner :

➔ Des soutiens pédagogiques spécifiques durant les heures de formation

➔ Un accompagnement pédagogique dans les salles de formation

➔ Un accompagnement social en collaboration avec l’équipe de suivi de formation

➔ Des aménagements des postes de travail : ordinateur, fauteuil ergonomique, aide à la personne, interface de communication

➔ Des aménagements inclus dans les référentiel certification en lien avec les certificateurs (ministère du travail, DREETS) sont prévus lors des épreuves d’examens : tiers temps, lecture de consigne, rédaction

Les conditions d’éligibilité :

Pour bénéficier de l’accompagnement spécifique, le candidat en situation de handicap, doit avoir signé un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation ou un contrat de formation professionnelle ou les parcours en VAE et bénéficier de la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) (ou Allocation Adulte Handicapé (AAH) ou être titulaire de la carte d’Invalidité).

La Procédure de gestion des apprenants en situation de handicap

Etape 1 : Information sur la formation

Les candidats peuvent trouver des éléments d’informations sur notre site internet, sur place et sur notre documentations papier.

Etape 2 : Evaluation de la faisabilité du projet

Lorsqu’un apprenant fait état d’une situation de handicap lors du premier entretien d’explicitation, la référente handicap le notifie sur la fiche entretien. La référente handicap de Forepabe, en lien avec les formateurs, vérifie que le projet du candidat est réalisable au regard de la nature du handicap et de la formation choisie. En cas de non-validation de la faisabilité, la référente handicap oriente le candidat vers un partenaire (autres centres de formation, missions locales, SESSAD, Pôle emploi, Cap Emploi…).

Etape 3 : Evaluation des besoins

La référente handicap de Forepabe organise une rencontre entre l’employeur (s’il s’agit d’un contrat de travail ou en alternance), le candidat, les formateurs et les éventuels éducateurs du champ médico-social. Cette rencontre doit permettre de déterminer les besoins (compensation et autres accompagnements spécifiques) du candidat (Dans des cas particuliers, l’AGEFIPH peut être invité à intervenir lors de cette réunion).

➔ La référente handicap de Forepabe peut être amener à actionner les dispositifs de l’AGEFIPH pour mettre en œuvre des moyens de compensation au centre de formation ainsi qu’en entreprise s’il s’agit d’un contrat de travail ou en alternance.

➔ La référente handicap identifie les aménagements spécifiques à mettre en œuvre pour le passage des épreuves certificatives.

Etape 4 : Accompagnement dans la recherche d’entreprise

➔ La référente handicap de Forepabe et les formateurs aident le candidat porteur d’une situation de handicap à rechercher une entreprise en s’assurant de l’adéquation du profil du candidat aux exigences des employeurs.

➔ La référente handicap de Forepabe informe l’entreprise des situations problèmes détectées et communique sur un possible aménagement des situations professionnelles.

➔ La référente handicap de Forepabe s’assure que les besoins du candidat pourront être pris en compte et assumés par l’entreprise avant la signature du contrat ou de la convention de stage en entreprise.

Étape 5 : Accompagnement dans l’entrée en formation, la référente handicap de Forepabe avec les formateurs adaptent le parcours de formation de l’apprenant en situation de handicap

➔ Recherche de solutions adaptées

➔ Élaboration de partenariats (AGEFIPH etc.)

➔ Placement dans un groupe adapté

La référente handicap et les formateurs de Forepabe réfléchissent à la mise en œuvre d’une pédagogie adaptée aux besoins de l’apprenant.

Étape 6 : Accompagnement dans la formation

En s’appuyant sur les formateurs, la référente handicap de Forepabe s’assure du bon déroulement de la formation et organise le dialogue avec l’environnement pédagogique de l’alternant ou du stagiaire.

➔ Lorsque cela est nécessaire la référente handicap, en lien avec les formateurs, s’assure que des actions correctives sont mises en place (Exemple analyse des causes en cas de rupture de contrat, problématique pédagogique identifiées, problématiques liées aux espaces de formation).

Étape 7 : Organisation des évaluations / Inscriptions aux examens

La référente handicap « informe » et/ou « communique » avec les formateurs pour s’assurer que les conditions d’évaluations de l’apprenant respectent les modalités définies par les référentiels d’évaluations (Inscription, passage des épreuves, etc.).

Le suivi tout au long de la formation en alternance

Tout au long du parcours, la référente handicap peut, si besoin et en accord avec l’alternant, prendre contact avec le maitre d’apprentissage ou le tuteur afin d’uniformiser la prise en charge et d’encourager une communication régulière entre Forepabe et le lieu d’apprentissage. Un suivi par la référente handicap est maintenu tout au long du cursus de l’alternant ainsi qu’avec son maitre d’apprentissage ou son tuteur et son formateur référent.

Par ailleurs, la référente handicap aide l’apprenant en situation de handicap pour le montage du dossier de demande d’aménagement aux examens de fin de cursus auprès de la MDPH. Ce dossier est envoyé une fois les inscriptions faites aux examens. Toujours dans ce même souci d’apporter une aide à l’apprenant en situation de handicap, la référente handicap met en place pour les évaluations en cours de formation des 1/3 temps à ceux qui en ont fait la demande auprès de la MDPH.

Le contrat d’apprentissage et le handicap

Les bénéficiaires

Le contrat d’apprentissage « aménagé » est destiné à tout apprenti(e) qui dispose de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) accordée par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH).

Cependant, Forepabe accueille toutes personnes ayant un handicap (dyslexie, dysorthographie, dyscalculie...) qui n’a pas fait de demande de RQTH. Naturellement, dans ce cadre, nous accompagnons ces personnes dans leur formation en prévoyant des aménagements si nécessaires et en aidant au montage du dossier pour les examens.

Aménagement du contrat :

Le contrat d’apprentissage aménagé est accessible au candidat âgé de 16 ans au minimum et sans limite d’âge maximum

La durée du contrat :

En principe, la durée d’un contrat d’apprentissage varie, selon la qualification préparée, entre 6 moins et 3 ans. La durée maximale de 3 ans peut être portée à 4 ans lorsque la qualité́ de travailleur handicapé (RQTH) est reconnue. Le médecin du travail peut proposer un aménagement du temps de travail de l’apprenti reconnu travailleur handicapé.

La rémunération :

Comme tout apprenti, le jeune salarié handicapé est rémunéré en pourcentage du Smic, variable en fonction de son âge et de sa progression dans le ou les cycles de formation faisant l’objet de l’apprentissage.

Les aides financières de l’AGEFIPH pour les apprenants

Toutes personnes en situation de handicap peuvent solliciter une aide financière de l’Agefiph.

Les bénéficiaires :

Les personnes bénéficiaires de l’article L5212-13 du code du travail et pouvant évidemment suivre nos formations, c’est- à-dire :

➔ Ceux qui ont une RQTH ou ayant engagé des démarches de reconnaissance du handicap

➔ Les victimes d’accidents du travail/maladie professionnelle ayant une incapacité permanente d’au moins 10%, titulaires d’une rente

➔ Les titulaires de l’allocation adulte handicapé (AAH)

➔ Les bénéficiaires mentionnés à l’article L. 241-2 du code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de la guerre

➔ Les sapeurs-pompiers volontaires, titulaires d’une allocation ou d’une rente d’invalidité attribuée en cas d’accident survenu ou de maladie contractée en service.

Les personnes n’ayant pas la nationalité française doivent détenir un titre de séjour valable au moment du dépôt de leur demande.

 

Contact AGEFIPH

Coordonnées de l’Agefiph

Pour de plus amples renseignements contactez l’Agefiph Centre-Val-de-Loire :

➔ Site : https://www.agefiph.fr/centre-val-de-loire

➔ Mail : centre@agefiph.asso.fr

➔ Téléphone : 0800 11 10 09 (service et appel gratuits)

Adresse :

35 Avenue de Paris
ABC2
45058 Orléans

 

Les aides à l’alternance pour les entreprises

L’objectif de l’aide à l’embauche en contrat d’apprentissage d’une personne handicapée ayant une RQTH ou autre type de reconnaissance est d’encourager l’employeur à recruter et de le soutenir dans sa démarche. L’aide est cumulable avec d’autres aides de l’Agefiph et les aides à l’emploi et à l’insertion professionnelle délivrées par l’État ou les Régions. Par ailleurs, l’aide peut être prolongée en cas de rattrapage ou de mention complémentaire et est renouvelable en cas de préparation à une qualification de niveau supérieure.

 Les entreprises bénéficiaires :

Tout employeur d’une personne handicapée ayant une RQTH dès lors que le contrat d’apprentissage est d’une durée minimum de 6 mois et que la durée hebdomadaire de travail est au moins égale à 24H. Si la durée est inférieure à 24H eu raison d’une dérogation légale ou conventionnelle, la durée minimum est fixée à 16H minimales hebdomadaire. Autrement dit, tout entreprise de droit privé exerçant sur le sol français, soumise au régime juridique de droit français et entrant à jour de ses obligations sociales.

Le montant de l’aide :

L'aide à l'employeur fait l'objet d'un prorata : son montant est proratisé en fonction de la durée du contrat de travail. Son montant maximum s’élève à 3 000€

Comment faire la demande ?

Les aides, proposées par l’Agefiph, ne sont pas accessibles de droit, leur délivrance n’est pas automatique. Elle dépend de plusieurs critères ayant trait à : l’éligibilité de la personne et/ou de l’entreprise, aux règles d’attribution propres à chacune et enfin aux ressources financières de l’Agefiph disponible au plan national et/ou local.

L’obtention des aides à l’alternance bénéficie, pour le dépôt de la demande, d’une tolérance de 3 mois maximum après la date de l’embauche.

Pour faire cette demande il vous faut :

➔ Le formulaire de demande d’intervention Agefiph dument complété et signé (document accessible sur le site de l’Agefiph)

➔ Un RIB

➔ La copie du contrat d’apprentissage signé

 

Pour tout complément d’information, contactez notre référente handicap :

FOREPABE

Audrey Lenne

06 42 88 28 45

02 54 48 33 28

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Contact

FOREPABE
14 rue du Maquis
36400 La CHATRE
Téléphone : 02 54 48 33 28
Fax : 02 54 48 27 35

Siret : 435 253 158 00024

Infos complémentaires

Le secrétariat est ouvert :

lundi, mardi et jeudi
de 8h30 à 12h30 et de 13h à 17h

mercredi
de 8h30 à 12h30

vendredi
de 8h30 à 12h30 et de 13h à 16h